•  
    Bloggland me manquera ... Peut etre qu'on se retrouvera sur un autre des millions de blog sur terre qui sait.
    Oui, j'aime beaucoup ici, c'est un chez moi que j'ai habité plus de 4 ans ; Et comme le vrai chez soi, il faudrait peut etre partir et grandir un peu plus loin.
    Il faut bien s'accrocher à l'idée que derriere toute fin un commencement.
    Bonne nuit et belle vie Bloggland !

     

     

    1 commentaire
  • "The thrill is gone
    The thrill is gone away
    The thrill is gone baby
    The thrill is gone away
    You know you done me wrong baby
    And you'll be sorry someday
    ...The thrill is gone baby
    The thrill is gone away from me
    Although I'll still live on
    But so lonely I'll be
    ...Oh, the thrill is gone baby
    Baby its gone away for good
    Someday I know I'll be over it all baby
    Just like I know a man should
    You know I'm free, free now baby
    I'm free from your spell
    I'm free, free now
    I'm free from your spell
    And now that it's over
    All I can do is wish you well"
    ... Elle peut faire mal, mais bb king touche tout le monde :)
    On ne peut detester ses chansons

    votre commentaire
  •  

    Vous avez senti la pression montez depuis une semaine ? Impressionnant n'est-ce pas ! Il y a du travail en retard à terminer ? Il y a des mésententes dans votre sphère relationnelle ? Vous n'êtes pas contente de vous ? Et bien aujourd'hui Zora, vous allez être amenée à mettre les choses à plat et à vous engager dans des résolutions. Vous pensiez avoir travaillé suffisamment, en réalité cela ne fait que commencer !

     

    votre commentaire

  •  
    Pour le premier depuis assez longtemps je vais très mal, je peux même dire que je touche le fond.
    Ce soir, pour la première fois je me confie sans détour à Bloggland car je sens que j'en ai réellement besoin.
    Je me sens très faible et seule ces jours ci ;
    Ma santé qui est mon capital premier me lâche encore, je pensais avoir vraiment fini avec les soucis de santé depuis mon opération en Décembre 07, j'ai même repris le sport et je me sentais très bien. Jusqu'à commencer à avoir des pépins (eh non je ne peux pas tt raconter qd même) et mes analyses ne démontrent toujours rien. Mon corps m'a déçu. C'est bête oui, mais je commençais à me sentir bien en lui, quand je fais du sport ou le couvre de robes J
    Ma moitié/Mon homme, est loin, il est très loin. Il ne va pas fort non plus, et comme moi non plus, aucun de nous ne soutien l'autre. Je suis frustrée, car je n'arrive pas depuis des semaines à avoir UN SEUL moment d'intimité avec Lui. C'est bête là aussi car rien que ces bras me donnent des forces suffisantes pour avancer. Sauf que là je suis condamnée à ne pas le voir, à ne plus lui parler tranquillement car quand Zora ne va pas bien, elle devient suffisamment chieuse pour ne pas donner envie qu'on l'appel. Peut être que quand on aime on reste prés de la personne, on la supporte en attendant que ca passe... Mais quand les 2 ne sont pas bien, et qu'ils ne peuvent même pas se voir étant donné la distance ........Ca se complique
    Mes vrais amis, je n'arrive plus vraiment à les voir ou à répondre à leurs messages. Ils m'ont pardonnés tellement de fois de pas être aux sorties, aux fêtes, aux invits à la plage et de revenir sur mes promesses que je me sens loin d'eux aussi et je ne veux pas qu'ils m'oublient. Je tenais toujours mes promesses, mais quand les obligations deviennent nombreuses, et le déplacement etc. etc ; Comment s'organiser ?
    Je perds de mon identité,
    AU boulot, je ne sais pas, j'aime bcp ce que je fais, les gens avec qui je travaille, l'ambiance qu'on est parvenus à instaurer... Mais j'aurais besoin de changer pour ma carrière et car j'en ai vraiment besoin... et j'ai peur de me lancer...
    Demain commence le weekend, j'irai si dieu veut me blottir auprès de mes parents et mon frère à la maison, ce que j'aime ce mot ! À la MAISON !!! Car ma famille aujourd'hui est celle qui m'aime et que j'aime d'un amour inconditionnel, Mes parents, un grand support. quand j'ai eu mes parents au téléphone ce soir, j'avais les larmes aux yeux quand ma mère m'a dit "demain quand tu sors du boulot, prend la route et rentre à la maison te reposer ce weekend" ; C'étais très beau car ils n'attendent rien de si extraordinaire de moi , mon père rigole de ma tète le matin avant le petit dej, ils me demandent si ca va, si je veux manger, si je sors, si je prend la voiture, si j'ai besoin d'argent, quant est ce que je vois le médecin, ils me font remarquer que je commence à trop stresser et que ca ne sers à rien.... J'aime bcp ma famille, et je crois avoir bcp de chance pour les parents que j'ai. Ce qui est embêtent c que ma mère commence à se fatiguer... je veux juste qu'elle se mette au sport et qu'elle apprenne à prendre soin d'elle. J'arriverais à la convaincre je ne lâcherais pas J
    Je me sens déboussolée.
    J'ai envie que moi aussi quand j'aurais mon foyer, que mon mari se sente très bien chez nous, j'aimerais arriver à être comme ... ma mère. Et ca me fais peur de pas être à la hauteur.
    Je ne vois pas bcp ma moitié et je trouve que c'est du gâchis, car on s'éloigne et on perd de precieux moment
    L
    J'ai envie de changer de boulot sans me faire casser sur le marché.
    J'ai envie de pouvoir voir mes amis tt le tps
    J'ai envie d'aller bien
    J'ai envie de ne plus trop angoissé au point que mon cœur se mette à cogner ma poitrine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    J'ai plu envie que mes plans foirent (même les plus bêtes ; Sport vendredi sans faute ! -> Oups, je suis indisponible .... )

    C'est la première fois, la première que je manque des gens que j'aime, ceux qui ne me laissent pas douter et qui font que je ne restais pas figée sur place et avance.
    Ces temps ci je vois le monde bouger... et je sais ce que j'ai à faire ... Mais je ne sais pas comment avancer.
    Etre à Casa, c'est être au milieu de ceux que j'aime mais sans que les routes ne se croisent ; Seule.
    Bonne nuit le monde.
    Je prends ce weekend pour ... Avancer !

    votre commentaire
  •  
    Parfois quand on se sens à coté de ses souliers et que la personne qui est à tes cotés et qui d'habitude te montre où ils sont d'un oeil bien veillant à les siens dans une piece plus loin ... faut faire quoi ? (quoi ? c compliqué ? mais non, faut relire)
    Alors ? Aller lui ramener pieds nu ? lui dire où ils sont et la regarder de loin pour faire attention qu'elle ne perde pas son equilibre ou sa voie ? Trouver les miens puis les siens ?
    Rien n'est plus dur dans ces moments que de se sentir loin.
    Bloggland, si vous etes reveillés n'hesitez pas :)

    votre commentaire